coffret

Coffret à bijoux, coffret des secrets cachés,

Petite boîte de bois noir posée en étagère.

Lettres d’autrefois, brins de muguet séchés,

Petit caillou posé sur les photos de naguère.

 

Tendre regard, sourires s’accrochant aux nuages,

Les coffrets sont des cavernes à souvenirs.

Parfois, le couvercle se soulève, montrant la page

Où s’inscrivent en pointillé les histoires à venir.

 

Les richesses s’étalent sur les dessus de lit,

Quand la main revient s’égarer en caresses.

Le coffret devient l’ami, l’ouverture sans délit

Qui rappelle hier, se couvrant de promesses.

 

Une dent de lait, un peu de cheveux coupés,

Une lettre d’enfant sage pour la fête des mères…

Des bouts de journaux vieillis, mal découpés

Parlant d’un jour de gloire, oh combien éphémère !

 

En chaque maison, dans l’armoire, sur la cheminée

Est un vieux coffret de bois noir ou d’ébène,

Au couvercle de peintures naïves, si bien décoré,

Au ventre plein mais de la main, attendant l’aubaine.

 

Ce soir, je glisserai ta lettre, comme tous les ans.

Celle que tu m’écris, quand l’année se termine.

Tu me parles de toi si lointaine et de tes enfants…

Et mon rêve rejoint ta vie et ma vie s’illumine…

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×