CRYPTE

 

Il est un endroit secret qui me possède et me retiens.

Une crypte si diaphane que je la nomme « crypte au gramme »

Quelque chose d’infime, minuscule, contenant un univers.

Le chas d’une aiguille, un graine de moutarde et pourtant…

 

Il est un endroit immense, un royaume d’arc en ciel,

Une crypte au parfum de papier et de parchemin,

Tapissée de papyrus, de rouleaux en vase Canope,

Qui s’auréolent aux nuits de mes intenses jubilations.

 

Crypte-au-gramme, où chaque pensée a le poids d’une plume

Griffant le papier  en arabesque au fur et à mesure des mots.

Brillances secrètes, secrets partagés, murmures donnés…

La crypte est d’ors et de soleils illuminés.

 

Il n’est ici aucun crâne à saisir pour être ou ne pas être.

Il est un état provenant d’un ailleurs.

Un simple domicile empli d’une douce folie

Qui ne demande qu’à faire rire ou sourire,

Qui ne demande qu’à être comblé.

 

Crypte intime, jardin secret…

Tu m’offres  parfois des spectacles d’ombres

Quand je retrouve l’allégorie de ma caverne…

Crypte où je me recueille, d’où je contemple le monde, aussi…

 

Pierre-Jean BARANGER – Mars 2013 – Tous droits réservés

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×