NAOS

 

Cœur. Centre. Point.

Naos au milieu du saint des saints.

Tu es ce jardin secret

Là où fleurissent mes désirs

Là où se fanent mes regrets,

Lorsqu’il est temps de partir.

Je m’y promène de temps à autre

Oubliant l’extérieur, en bel apôtre,

Revenant vers l’intérieur

Où je dépose par brassées

Les non dits et les rires moqueurs.

Tu es le naos infranchissable

Pour qui n’a découvert le vide

Cet invisible demeurant périssable

Aux allures de fumées languides.

Naos. Moi. Fœtus jamais ouvert

Je te garde au cœur de moi

Comme un coffre découvert

Comme une force d’émoi

Qui s’ouvre et se ferme.

Pulsation d’un cœur

D’un secret

D’une vie.

Naos.

 

 Février 2013 – Tous droits réservés

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×